Celle-là même que nous finirons par abattre


« On peut découvrir d’un seul coup d’œil l’ordonnance cartésienne du prétendu “labyrinthe” du Jardin des Plantes et l’inscription qui l’annonce : LES JEUX SONT INTERDITS DANS LE LABYRINTHE. On ne saurait trouver un résumé plus clair de l’esprit de toute une civilisation. Celle-là même que nous finirons par abattre  »

Guy Debord

http://metropoles.revues.org/2902

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s